Le baromètre de la Restauration à Table et de la Vente à Emporter : 4ème Trimestre 2012

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La Restauration à Table en berne et la Vente à Emporter affaiblie

Dans un contexte économique général particulièrement difficile en 2012, le marché de la consommation hors domicile finit l’année dans un état de santé fragile.

La majorité des établissements de restauration à table interrogés sur le quatrième trimestre 2012 ont perçu cette période de manière plus négative que celle de l’an passé. La fin de l’année s’accompagne d’une baisse des recettes et d’une baisse de fréquentation pour plus de la moitié des exploitants interrogés. Ces mauvais résultats sur l’année 2012 se reflètent sur un niveau de confiance en berne des exploitants pour leur activité en 2013 (indice de 4.8 sur 10 quand il était à 5.3 l’année dernière à la même période).

Malgré la crise économique retentissante dans toutes les tranches de notre économie française, la vente à emporter/restauration rapide avait réussi à maintenir une activité dynamique et croissante, comparée aux autres secteurs, tout du moins pendant l’année 2011. En 2012 le contexte apparaît plus morose pour ce segment, le quatrième trimestre 2012 se révèle être la plus mauvaise période sur les deux dernières années.

D’après Nicolas Nouchi, directeur général de CHD Expert France : « La restauration à table a beaucoup souffert en 2012, elle est suivie dans une moindre mesure par la restauration rapide. Après une croissance fulgurante, on rencontre un niveau imprévu de stagnation dans l’univers de la restauration rapide sur l’ensemble de l’année.
Plusieurs explications : Une professionnalisation du domaine qui devient moins évident pour les autodidactes. Une concurrence accrue, compte tenu de la densité des points de vente, de la recrudescence des concepts, et de l’approche agressive des enseignes et de l’épicerie de proximité. Des frais d’installation en forte hausse et des couts matières en hausse compte tenu des nouvelles attentes qualitatives des consommateurs dans ce domaine… »

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »